Nos engagements

logo_puce agriculture biologique logo_puce énergie

logo_puce_h1AGRICULTURE BIOLOGIQUE

C’est une agriculture qui respecte le vivant (bio) :
  • pas d’engrais chimiques : nous prenons du fumier de vaches ou de brebis ainsi que de la fiente de poules chez des éleveurs proches de chez nous. Puis nous le mettons à composter plusieurs mois jusqu’à obtenir un terreau riche et bien décomposé que nous répandons dans les vignes.
  • pas de pesticides : au contraire nous favorisons une faune équilibrée entre prédateurs et insectes ravageurs comme coccinelles et pucerons.
  • trèfle incarnat Barnavepas de produits de synthèse : seuls le soufre minéral et les sels de cuivre pour prévenir mildiou et oïdium sont autorisés à de faibles doses. Ils ne pénètrent pas la plante.
  • pas de désherbants chimiques : nous n’avons recours qu’au travail mécanique du sol sur le rang et entre les rangées de vigne, nous semons diverses plantes qui, plus tard, broyées et enfouies, apportent de l’azote, source d’énergie. Ce sont les engrais verts (vesce, sainfoin, seigle, trèfle, moutarde) qui nous offrent de jolis tapis colorés au printemps.
Toujours curieux et désireux d’améliorer nos pratiques, nous travaillons maintenant en biodynamie.
logo_PgUp

logo_puce_h1ÉNERGIE

Notre souhait est d’aller vers une autonomie à faible empreinte sociale et écologique grâce à une énergie durable, produite localement. Pour cela :
  • travail et mise en place de solutions alternatives aux énergies fossiles et fissiles :
    • approvisionnement en électricité renouvelable par le biais d’Énercoop, opérateur coopératif et solidaire, engagé dans le développement local
    • photovoltaïquecentrales photovoltaïques pour compenser une partie de notre consommation d’électricité
    • achat d’un 1er véhicule électrique en 2014 (alimenté à 100% en énergies renouvelables)
    • économies de consommation sur la conduite de la vigne en réduisant les passages en tracteur, et en choisissant du matériel et des solutions techniques moins énergivores.
  • travail sur l’énergie indirecte :
    • entretien rigoureux pour allonger la durée de vie du matériel
    • mutualisation des outils (achat en commun)
    • réduction voire abandon de fertilisants manufacturés en produisant le compost sur la ferme
    • réflexion sur un projet de recyclage des marcs de raisin

logo_PgUp

 

Trouver nos vins